Retour en force pour LUCAS MAHIAS lors de l’ouverture du FSBK au MANS.

P1020767

Un an d’absence, faute de budget, lui semblait être une éternité. Mais comme lors de son arrêt à la finale du moto 2 en Espagne fin 2011, le jeune pilote MV Agusta du team RAFFIN MOTO a marqué les esprits en repartant du Mans en seconde position du championnat de France supersport…

 

Et pourtant, la partie n’était pas jouée d’avance. Initialement prévu en mondial superstock, les projets du pilote de Mont de Marsan capotent en début d’année :

« Tout était presque finalisé quand le responsable du team nous a annoncé que finalement ça ne se ferait pas. Nous étions alors fin janvier, et il fallait trouver une solution de remplacement. Je préférais le mondial ou l’europe, mais le pari était perdu d’avance, car toutes les équipes avaient déjà clôturé leur projet. Je me suis alors penché sur le ssp, et c’est l’option MV Agusta pour laquelle j’ai opté à la mi février. »

Et ce choix n’était pas le plus simple. Le team, Lucas le connaît bien pour y avoir roulé en casino online endurance. RAFFIN MOTOS, un concessionnaire basé à Colligny, et qui n’a qu’une passion, la compétition.

La moto quand à elle est bien née, mais elle manque cruellement de développement. En l’absence de soutien officiel de l’usine, Lucas doit aujourd’hui compter sur le sérieux des partenaires qui l’entourent.

 

La livraison tardive des motos ne lui a pas permis de faire de réels tests.

Alors, quand samedi, les mauvaises conditions météo pousse l’organisation à annuler la journée, Lucas est inquiet : « nous manquons de roulage, j’ai fais 10 tours hier, ce n’est pas suffisant. Demain la course devrait se faire sur le sec, et je pars dans l’inconnu ! »

 

Sans qualification, la grille de départ se fera en fonction des essais libres de vendredi. Lucas part donc 4ème.

 

Dimanche matin, pour le warm-up, il confirme sa combativité. Avec une moto instable, il se hisse à la 4ème place, à 8/10ème de Nicolas Salchaud.

La moto bouge beaucoup, les craintes de la veille se confirment avec les rayons du soleil qui apparaissent. Le soutien de Pirelli limite considérablement les dégâts, mais la course risque d’être difficile.

 

Quatrième sur la grille, Lucas prend un mauvais départ, et entre dans la courbe Dunlop autour de la dixième place. C’est à cet instant que le génie du protégé de Serge Nuques explose ! Il double 8 pilotes en un seul virage, sortant ainsi de la chicane en seconde position ! Il ne quittera plus cette place jusqu’à l’arrivée.

 

«  j’ai perdu le contact avec Nicolas Salchaud, et après je n’ai pas voulu forcer pour tenter l’impossible. L’objectif, c’est le titre. Mathieu Ginès repart sans marquer un point. C’est exactement ce que je voulais éviter. J’ai travaillé dur pendant un an pour que l’on me prenne au sérieux. Je fais du sport, j’ai perdu beaucoup de poids, je travaille méthodiquement. Je repars du Mans en seconde position, même si nous n’avons fait qu’une course, mais pour tous les gens qui m’aident c’est un grand bol d’air, car depuis deux mois nous sommes tous dans le stress !! Je remercie bien sur tous mes partenaires, Raffin Motos, Scorpion Exo, Evo X, Pirelli, tous ceux sans qui je ne serais pas là cette année, qui ont cru en moi. »

Rendez vous fin avril à NOGARO pour la seconde épreuve.

 

PARTAGER

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Buzz