UN ADRIEN PEUT EN CACHER UN AUTRE…

Ce weekend sur le circuit de Nevers Magny-Cours la moto était à l’honneur : Rassemblement annuel RD 500, championnat de France Supermotard et Superbike… Plusieurs de nos pilotes y étaient, et la moisson a été tantôt bonne tantôt difficile sur les pistes nivernaises.

L’initiative est assez rare pour être soulignée, rassembler toutes les disciplines et rendre payante une seule entrée pour que le public se déplace en masse. C’était le pari de l’organisation ce week-end à Magny-Cours. Difficile de quantifier les entrées à ce jour, mais il nous semble évident que la moto souffre d’un déficit de notoriété car malgré les plateaux, il n’y avait pas foule pour supporter les pilotes de chacune des catégories.

ADRIEN CHAREYRE encore avec un cylindre à trous !

 

Adrien Chareyre supermotard magny cours pole mécanique moto club portraitEt cette fois c’est Husqvarna qui lui a préparé une 300 pour rivaliser avec les autres pilotes. Cette même moto sera d’ailleurs étudiée de près par Bertrand GOLD (encore un de chez nous tiens) dans un numéro spécial vacance de MOTO REVUE. Un retour aux sources pour le quadruple champion du monde supermotard qui avait commencé sa carrière avec cette même marque aux côtés d’un certain Marcel SEURAT.
Des problèmes techniques ont contraint Adrien à forcer en qualif, à tel point qu’il chutera… Pour s’élancer seulement de la 12ème place sur la grille.
« Je ne suis plus habitué à tomber, je ne comprenais pas, j’avais l’impression d’être crevé de l’avant, finalement ma jante avait un problème… On a trouvé, maintenant c’est en course qu’il va falloir cravacher… »
En première manche Adrien remonte 6, puis en faisant le show, voire le « chaud », il cale et repart 9, pour terminer 7ème. Pas mal le chat !!
En seconde, ce sera plus compliqué avec une nouvelle chute qui ruine ses chances…

Un week-end compliqué pour moi en raison de plusieurs choses. Mes essais se passent plutôt bien dans l’après-midi avec une 3ème place qui, je le pense alors, est mon objectif du week-end. Lors des essais qualifs (vendredi a 23h30!), nous partons avec un jeu de roues neuves équipées bien sure  de pneus neufs. Il s’avère qu’un problème de roue avant m’empêche de retrouver mes sensations du début de journée. La moto est difficilement conduisible et je ne fais qu’une médiocre 12ème place. Ce qui promet des courses difficiles sur ce petit circuit le lendemain.
Nous identifions le problème le samedi (jour de la course) au warm-up et je me replace a nouveau 3ème ce qui me redonne de la motivation.  Hélas les courses se déroulent a nouveau de nuit et la température est très froide à Magny-cours. Mes pneus Metzeler sont moins performants quand la température baisse et je me bats pour remonter dans chaque manche. Je fais de beaux dépassements dans la terre mais je perds du temps sur l’asphalte. Je dois terminer 7-8 (je sais meme pas!! ). Bref un week-end qui ne m’a pas procuré ce que j’étais venu chercher, à savoir du plaisir! Merci à tous mes partenaires pour leur implication, nous serons de retour à l’Alpes d’Huez!

ADRIEN PROTAT dans le bain du Supersport….

Adrien Protat pole mécanique moto club magny cours supersportSans doute pas toujours simple d’être le « fils de », surtout quand son père, Fred Protat, a roulé en GP, gagné en endurance et trusté les pistes pendant des années (et encore un peu d’ailleurs). Ce week-end, Adrien faisait une nouvelle pige en 600. La première, c’était Nogaro, mais le weekend avait tourné court suite à une casse moteur.
Vendredi commençait d’ailleurs mal puisqu’un problème technique le privât de séances d’essais. Mais l’aventure s’est poursuivie samedi avec les deux qualifs, un peu difficiles il termine respectivement 12 ème et 13 ème. Pas grave lui disent « Fred » et David Muscat, c’est demain que ça se joue…Premier départ dimanche, Adrien a du mal a se lancer rapidement, il remonte quand même à la 9ème position.
La manche de l’après-midi était, elle, plus intéressante ! Premier départ, Adrien est tout de suite bien mais un accident sur la grille relance une nouvelle procédure de départ pour 12 tours seulement.
Cette fois encore il part bien, et se retrouve rapidement 8ème, puis 6ème. Il terminera finalement 7ème, à quelques dixièmes de la 6ème position…
Sans entrainement, sans être dans le rythme des autres pilotes qui participent à la saison depuis le début d’année, et sans réels moyens, on ne peut que le féliciter… On ne peut s’empêcher de penser à un certain Lucas Mahias qui faisait une pige à Nogaro sans grand moyen.
Espérons que, pour Adrien aussi la suite sera plus riche, non pas d’idées ni d’ambitions, mais de  moyens pour réaliser une belle saison…

9ème en 1ère manche !!! Sans forcer, régul en petit 46 soit une demie seconde plus vite que l’an passé avec peu de roulage et une moto moins puissante. C’est une belle récompense après toutes ces galères ..très satisfait. 7ème en seconde manche !!! J’améliore mon chrono en 45’9 !
Grosse Baston avec Laetzig et Polesso, je me suis régalé !

PARTAGER

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Buzz