4 courses en 8 jours pour Pierre-Yves BIAN !

L’Allemagne puis la République Tchèque dans la foulée, le championnat IRRC a mis ses pilotes à rude épreuve en cette fin août. Retour sur les prestations de PY.

Schleiz:

L’épreuve Allemande organisée à Schleiz les 19 et 20 août derniers n’aura malheureusement pas permis à PY de prendre les commandes du championnat. En cause, une moto en baisse de performances qui aurait imposé à son pilote de prendre trop risque pour espérer rester au contact de ses principaux adversaires pour le titre. Et en course sur route, on ne joue pas avec ça. Un week-end qui se sera malgré tout soldé avec deux 5ème places. Le soir du 20 août, retour de Schleiz, PY est 3ème au général à 23 points du leader.

Horice:

circuit-horiceUne semaine plus tard, la caravane de l’IRRC débarque à Horice sur le fabuleux tracé du TT Tchèque, 5ème et avant dernière épreuve du championnat. Long de 5 150m, marqué par 90m de dénivelée, parcourant la ville et la forêt, ce tracé joui d’une forte notoriété autant auprès des pilotes que des spectateurs. Les premiers viennent y vivre des sensations uniques quand les seconds se déplacent en masse pour les admirer et les soutenir. Le TT Tchèque, c’est 30 000 passionnés et des pilotes locaux particulièrement « chauds » sur un même week-end !

 

qualification-2Samedi, ils sont 35 à se disputer la pôle sous une température ambiante de 25°. Bien aidé par son nouveau moteur, PY se classe 3ème à seulement 0,8sec du premier.

 

depart-race-2Dimanche, 9H, première course SSP. Il a beaucoup plu durant la nuit et le secteur qui serpente à traverse la forêt reste franchement humide. Le choix des pneumatiques s’avère compliqué, PY opte alors pour un train de pluie. Après un très bon départ, le drapeau rouge vient stopper la course. Un second départ est donné vers 10H15. Sur cette piste séchante mais toujours humide par endroit, PY décide de passer un slick à l’arrière tout en conservant un pluie devant. Le meilleur choix s’avérant finalement être slick/slick et PY doit alors se contenter de la 4ème place.

 

Dimanche, 14H, 25°, la seconde course est lancée. PY boucle le premier tour en 2ème position. Et puis il va subir un gros manque de grip à l’avant de sa Yamaha R6, l’obligeant à contrôler ses assaillants. Ceux-ci ne lâchant rien, PY se retrouve 6ème à l’entame du dernier tour. Dans ces moments-là, soit on se résigne, soit on dégoupille. PY lui, il vise le titre, alors il applique ce qu’il sait faire au mieux pour finalement franchir la ligne en 4ème position.

 

21077720_1964635917139949_7745558678537031593_nPY pointe dorénavant 3ème au championnat avec 33 points de retard sur le néérlandais Joey Den Besten et 17 sur l’allemand Thomas Walther. Autant dire que le round final disputé à Frohburg en Allemagne les 23 et 24 septembre prochains se déroulera sous haute tension !

Avec encore 50 points à distribuer, rien n’est perdu alors rendez-vous à Frohburg, une piste très rapide que PY apprécie d’ailleurs particulièrement.

 

Les réactions de Pierre-Yves :

Schleiz :Tout le WE passé à Schleiz, j’ai du me battre avec un moteur d’origine. Quand tu as l’envie, que tu as des partenaires solides, des personnes exceptionnelles qui te suivent, quand les problèmes mécaniques s’enchaînent, à un moment donné, ça me désole et je suis extrêmement frustré et déçu. Les courses sur route sont ce qu’elles sont et prendre trop de risque et rouler au dessus de ses pompes pour suivre devant n’est pas raisonnable”.

Horice : “Venir ici à Horice est très spécial. Ce circuit se rapproche grandement du Tourist Trophy de l’Ile de Man. Après la belle 3ème place en qualification et des pneus Michelin qui fonctionnent très bien, nous étions confiant pour la course. Quelques petits paramètres sont venus déstabiliser l’ambition de podium ce WE, tout s’est joué à rien. Je suis content de voir qu’à chaque course je me bas pour la victoire, il faut continuer à travailler pour cette fois remonter sur la plus haute marche du podium. Un énorme merci à toutes les personnes qui croient en moi, c’est fantastique de vous faire vivre tout ça”.

 

PARTAGER

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Buzz