WSSP 2018 : Lucas 4ème à Brno, week-end difficile pour le Montois.

Le cap de la mi-saison est dorénavant passé et le WSSP marque maintenant une pause d’un mois avant la prochaine manche, celle de Misano en Italie les 06 au 08 juillet. Retour sur la septième épreuve d’un calendrier qui en compte douze.

 Repoussés respectivement à 1,001sec et 1,070sec de la pole position, les pilotes Yamaha Officiel #144 Lucas Mahias et #64 Frederico Caricasulo étaient contraints de s’élancer des cinquième et sixième places sur la grille de départ. Aux premières loges, solidement accrochés à la première ligne, nous retrouvions le très rapide #11 Sandro Cortese suivi de #21 Krumenacher et #16 Cluzel.

Très vite Jules Cluzel prend les commandes de cette course qui, dixit les pilotes du podium, n’était finalement pas très rapide. Particulièrement à l’aise sur ce tracé et semblant ménager son effort, l’Allemand Sandro Cortese reste alors accroché au dosseret de Cluzel. #3 De Rosa reste dans leur sillage pendant que derrière, on peine à maintenir le rythme imprimé par les leader.

 

Caricasulo disparaît des écrans, laissant Lucas Mahias esseulé en 4ème position, maintenant lui-même à bonne distance Krumenacher. On s’attend à un dépassement de Cortese mais finalement Cluzel résiste. Le dernier tour sera pourtant épique, Cortese tentant le forcing à plusieurs reprises, Cluzel parvenant systématiquement à reprendre le dessus. Derrière, la course est longue pour Lucas qui se voit dans l’impossibilité de se mêler à cette bagarre. Seul De Rosa aurait pu surprendre le duo de tête, finalement l’italien terminera 3ème, derrière Cortese et Cluzel qui signe une nouvelle victoire cette année.

Pour sa 4ème place, Lucas Mahias engendre 13 nouveaux points. C’est également pour lui la 4ème place au général avec un total de 103 points contre 122 pour Cortese. Nous avions dit en début de saison qu’il faudrait compter avec l’Allemand pour le titre, voilà que cela se confirme. Par contre, nous n’imaginions pas que le Team Yamaha Officiel puisse être autant en difficulté. Et si les Yamaha R6 dominent effectivement la catégorie, celles de Mahias et Caricasulo ne sont définitivement pas les plus véloces en vitesse de pointe.

Le WSSP faisant l’impasse sur la rendez-vous américain de Laguna Seca les 22 et 24 juin, c’est à Misano et à partir du 06 juillet que l’on retrouvera Lucas Mahias, pilote PMMC pour la suite de la saison WSSP 2018.

Race Results Brno

PARTAGER

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Buzz