WSSP 2018: De très gros points marqués en Thaïlande pour Lucas

Pour la seconde manche du WSSP disputée en Thaïlande du 23 au 25 mars 2018 sur le circuit de Burinam, nous apprenions le forfait de Kenan Sofuoglu et nous délections de la pôle position de Lucas Mahias. Pour ce dernier, la victoire est passée à ça !

 

 

 

 

Le week-end Thaïlandait débutait par un constat sans appel : Kenan Sofuoglu se devait d’observer une convalescence pour soigner ses blessures. Le problème remonte à la manche Française de 2017 quand le Turc se blessait sérieusement au bassin durant les essais menés sous la pluie. Après un retour anticipé aux affaires et une fin de saison solide, Kenan échouait de peu pour la victoire finale, cédant le titre à Lucas Mahias. Début 2018, pour la manche d’ouverture du championnat en Australie (Phillip Island), Kenan Sofuoglu chutait à haute vitesse et réveillait les faiblesses de son bassin encore fragile. A l’heure actuelle, son avenir dans la course moto reste en suspend. Le turc out pour plusieurs courses, la bagarre pour les victoires de manches n’allait pas pour autant manquer de prétendants vu la motivation de certains !

 

Et question motivation, en signant une pôle position nette et sans partage (0,229 seconde devant Jules Cluzel), Lucas Mahias prouvait une fois de plus qu’il n’en manquait pas !

 

 

En course, la lutte fut serrée entre Lucas Mahias, Jules Cluzel, Frederico Caricasulo le coéquipier de Lucas, Randy Krummenacher mais également, Sandro Cortese le dernier transfuge moto2 en date et pilote du Kallio Racing Team. Bref, cinq Yamaha R6 étaient en lisse pour la plus haute marche du podium.

 

 

Alors que manifestement la moto de Lucas ne pouvait rivaliser en terme de vitesse de pointe avec la concurrence, notre champion du monde WSSP 2017 s’est efforcé de garder le contact avec comme stratégie de passer le leader de la course dans les tous derniers virages. A quelques instants de la fin de course, le leader en question était Randy Krummenacher. Décroché dans les longues lignes droites du tracé Thaïlandais, Lucas Mahias parvient toutefois à se rapprocher de son opposant Suisse pour préparer son ultime attaque. Au prix d’un freinage de fou, Lucas se porte à l’intérieur alors que Krummenacher tente de fermer la porte. Ça passe pour Lucas en entrée mais Krummenacher est mieux placé en sortie pour accélérer. Les deux pilotes Yamaha ouvrent à fond, se touchent, les motos remues dans tous les sens mais c’est finalement Randy qui bat Lucas pour 0,048 seconde !

Pour le retour en Europe du championnat WSSP, Lucas Mahias et Randy Krummenancher arriveront en Espagne à égalité de points : 45 partout !

Rendez-vous du 13 au 15 avril en Aragon !

PARTAGER

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Buzz