WSSP 2018 : Lucas Mahias, héros à Portimao

Quel week-end pour Lucas Mahias à Portimao à l’occasion de la neuvième manche du WSSP. D’abord poleman puis large dominateur en course, une crevaison dans le dernier tour le prive finalement d’une magnifique victoire. Son engagement pour ramener la moto dans la pit-lane restera inoubliable.  

 

 

 

 

 

 

En disette de victoire depuis Phillip Island, Lucas était plus qu’en bonne passe pour retrouver le chemin de la gagne à Portimao. Des essais qui se passent plutôt bien avec au bout une pole position magistrale, Lucas prouvait qu’il était bel et bien de retour après la longue pause estivale observée par le plateau WSBK/WSSP.

 

 

S’il se fait voler le holeshot par #16 Jules Cluzel, Lucas reprend presque aussitôt les commandes sous le soleil de l’Algarve. Juste derrière, le même Jules Cluzel est alors victime d’une attaque de #11 Sandro Cortese. Si ce dernier repartira, ce ne sera pas le cas de Cluzel, sauf mais passablement énervé…

 

Incontestable dominateur, Lucas Mahias tient alors son premier poursuivant et co-équipier #64 Frederico Caricasulo à quelques bonnes longueurs derrière lui. Manifestement intouchable, Lucas mène le bal pendant que Cortese cravache avec pour seul objectif que de renforcer son capital points en tant que leader du championnat.

Alors qu’il avait course gagnée, dès l’entame de son dernier tour, la Yamaha R6 #144 de Lucas se met alors à balayer la piste dans la longue ligne droite des stands. Cruel et sans appel, le verdict fait état d’une crevaison à l’arrière. Lucas évite la chute et se voit contraint de garer sa compagne le long du muret… Coup de théâtre, dans le même tour, une double chute déclenche le drapeau rouge et l’arrêt définitif de la course (parce que plus de 75% de la distance parcourue). Le règlement donnant pour vainqueur le leader de la course lors du tour précédent, Lucas se voit donc promis à la plus haute marche…à condition que celui-ci soit en mesure de rejoindre la pit-lane dans un délai maximal de 5 minutes. Il saute alors sur sa belle blessée et tente un retour « sur la jante » ! 4,5km sont encore à faire alors Lucas surfe le tarmac jusqu’à y boire la tasse à deux reprises. Finalement il boucle ce satané tour, épuisé, vidé mais avec tous les honneurs possibles et imaginables ! Sauf que cela n’aura pas suffit… Il nous explique :

Lucas au soir de la manche Portugaise:

« Je suis très triste aujourd’hui, car avec mon équipe nous avons travaillé si dur pour gagner cette course. Je ne suis pas venu à Portimão pour un podium, je suis venu ici pour gagner et remettre ma saison en piste. Et nous étions si proches, je me sentais à l’aise en poussant une fois en tête, mais le pneu arrière a crevé. Suite au drapeau rouge tout fait pour rejoindre la pit-lane mais c’était difficile avec le pneu arrière à plat. J’ai chuté deux fois sur le retour à cause de cela et à la fin du tour, j’ai coupé le dernier virage car je ne voulais pas laisser tomber de carburant ou d’huile sur la piste, c’est ce qui m’a disqualifié… Mais grâce à mon équipe et à Yamaha, pour tout leur travail de ce week-end, nous avons montré à quel point nous étions forts et nous il faut maintenant revenir encore plus fort à Magny-Cours ».

Le week-end se termine avec un compteur qui stagne à 103 points pour Lucas Mahias, 6ème au général, tandis que Cortese mène la danse avec 149 unités.

Mais maintenant on se tient près à assister à la manche Française WSSP, du 28 au 30 septembre à Magny-Cours.

 

PARTAGER

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Buzz