Manche WSSP sous haute tension en Allemagne !

Notre #144 fétiche sort frustré de son week-end sur le Lausitzring. Particulièrement confiant pour la victoire, Lucas Mahias échoue finalement sur la troisième marche du podium après avoir été entrainé dans la chute de son coéquipier. Frustré peut-être, mais toujours leader au général!

 

lausitzringWaouh ! Encore une course folle en WSSP ce dernier week-end, cette fois sur le Lausitzring, en Allemagne. Si Lucas n’a pas signé la prestation qu’il aurait souhaité lors de la séance de qualification (6ème temps à 0,5 seconde du pôleman Sheridan Morais également sur Yamaha), le pilote PMMC avait en revanche particulièrement bien préparé sa course.

 

action-a-3Un bon départ, un bon rythme de début (avec quelques petites erreurs également) et surtout, une vitesse terrible en fin de course. Sauf qu’avant même de pouvoir prendre le commandement à trois tours de l’arrivée, Luca, victime de la chute juste devant lui de son coéquipier Frédérico Caricasulo termine lui aussi à plat ventre… Toutefois, l’incident ayant engendré la sortie du drapeau rouge, ce sont les positions de chacun lors du tour précédent qui seront retenues au classement final. Ainsi on retrouve Lucas sur la troisième marche du podium derrière Sofuoglu et Morais. Certes, Lucas conserve le leadership au classement général mais avec un écart minime : 121 points contre 120 pour le pilote Kawasaki.

La prochaine épreuve aura lieux le 17 septembre sur le sensationnel tracé Portugais, en Algarve, à Portimao.

La synthèse de Lucas :

« Je ne suis pas tellement satisfait de ce résultat, car, selon moi, j’avais le rythme pour gagner la course. J’ai simplement suivi ma stratégie de forcer au maximum en fin de course. J’ai commis quelques erreurs sur les premiers tours en perdant l’avant ou en manquant des rapports à plusieurs reprises. Je n’étais donc pas confiant, mais ma cadence était bonne, avec de nombreux chronos en 1’41. En prévision des derniers tours, j’avais préparé mes dépassements. J’étais troisième et je m’apprêtais à passer devant. Malheureusement, il y a eu grosse chute et je n’ai pas pu éviter Caricasulo. Je suis chanceux, car, malgré cet incident, je termine troisième, mais je suis également malchanceux, car Kenan est une nouvelle fois devant. C’est un sentiment étrange aujourd’hui. » 

podium-bis Avec encore quatre manches à disputer, Lucas reste plus que jamais dans la course au titre.

Forzaaaaaaaa Lucas!

PARTAGER

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Buzz