La deuxième édition du Scorpion Masters a tenu ses promesses !

Près de 15 000 spectateurs ont fait le déplacement sur le circuit d’Alès et ont vécu une course palpitante. Le programme de la journée commence par le trial : Le japonais Funinami et le français Loris Gubian sortent à égalité de point dans les deux zones. « Fujigas » prend le dessus grâce au chrono. C’est l’enduriste anglais David Knight, qui est le premier non-trialiste et qui signe une belle quatrième place. « Knighter » fait alors office de favori.

Mais lors de son épreuve de prédilection, David Knight s’incline face à un excellent Pierre-Alexandre Renet. Pas rancunier, le britannique qualifiera même la spéciale de la plus belle de l’année !!!

Après une matinée sous le signe du Tout-terrain, les pilotes se retrouvent sur le paddock pour partager leurs émotions avec le public, mais aussi pour signer quelques autographes.

L’après midi est consacrée à la vitesse et au supermotard. En piste, Julien Da Costa impose son leadership devant un Denis Bouan récemment titré au Moto-Tour et en Supersport  et devant un Lucas Mahias qui confirme sa place parmi les grands. Profitons-en pour saluer sa belle victoire en Moto2 en Espagne le 20 Novembre. A ne pas oublier, un impressionant Zarco au guidon de sa petite 125 qui donne du fil à retordre aux 600 et autres 1000cc.

En supermotard, les rebondissements n’ont cessé, avec une chute de Fréd Bolley qui était en lice pour le titre, et c’est donc le manager casino online du team KRT Yves Demaria qui prend la tête de la course devant un Sylvain Bidart impressionnant au guidon de sa Honda 450 CRF survitaminée.

Lors de la dernière épreuve de vitesse, rien n’était joué. De nombreux pilotes étaient de potentiels vainqueurs à savoir David Knight, Serge Nuques, Adrien Chareyre. Mais la stratégie fut de mise et le Chevalier de Groland s’impose devant David Knight à égalité de point avec Adrien Chareyre. C’est la bataille entre Julien Da Costa et Denis Bouan qui est à retenir lors de cette course ! Ils ne se sont pas lâchés d’une semelle, à l’avantage du pilote Kawasaki et ils nous ont offert un spectacle hors norme.

CLASSEMENT :

1.Nuques (FRA, 36 pts): 6 (trial), 12 (enduro), 6 (vitesse), 7 (supermoto), 5 (vitesse)

2.Knight (GBR, 38): 4/2/13/4/15

3.Chareyre (FRA, 39): 11/8/9/3/7

4.Bolley (FRA, 42): 9/7/10/8/8)

5.Da Costa (FRA, 44): 10/19/1/14/1

6.Germain (FRA, 51): 7/5/18/6/18

7.Bidart (FRA, 55): 14/14/12/2/13

8.Aegerter (SWI, 55): 24/13/5/9/4

9.Renet (FRA, 59): 13/1/20/5/18

10.Mathias (FRA, 65): 15/26/2/16/6

 

Voici le témoignage du vainqueur :

« David Knight était mon favori pour cette épreuve. Quant j »ai fait le Tourist Trophy en 2005, il était mon premier supporter. Finalement je m »impose devant lui : au combat de chevaliers, je suis le plus fort ! Je suis pilote d »enduro, et c »est là que je fais le moins bon résultat de la journée. La logique grolandaise est respectée, c »est juste n »importe quoi ! Banzaï. Et puisque c’est ainsi, je décide de me retirer de la compétition sur cette très belle victoire ! »

Espérons que cette déclaration n’est qu’une facétie de plus de notre Chevalier préféré et qu’il sera là en 2012 pour défendre son titre…

Retrouvez les infos, photos et résultats sont sur le site www.scorpion-masters-live.com

 

PARTAGER

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Buzz