Le BOL D'ARGENT en Bronze pour BERTRAND GOLD, le BOL D'OR plein de déceptions pour LUCAS MAHIAS et de difficultés pour DENIS BOUAN

Lucas Mahias bol dor

Ce week-end avait lieu à Magny Cours la première manche du mondial d »endurance. Deux pilotes du MC concouraient, et tous les deux avaient de bonnes chances pour l »emporter.
Si Bertrand Gold assurait une magnifique troisième position avec Arnaud Vincent, Lucas Mahias devait jeter l »éponge à minuit sur problèmes techniques… Récit…

Des températures hivernales à Magny-Cours

Lucas Mahias bol dor

Lucas Mahias à l'attaque sur la yamaha R1 du team DG Sport

La météo est depuis ce début d »année, partout en France, des plus capricieuse. Et elle n »a pas épargné le circuit Nivernais. 5°C en pleine journée pour les essais mercredi et jeudi, quelques degrés de plus pour la qualification du vendredi.
C »est dans ce contexte que Bertrand GOLD et Arnaud VINCENT, respectivement journaliste à moto-revue et champion du monde de vitesse 125 en 2002, s »élance pour une première séance où ils signent la pôle position. Le samedi matin, le résultat est le même dans la seconde séance.
Lucas Mahias, qui fait équipe avec Raymond Schouten et Didier Van Keymeulen au sein du team Belge DG SPORT HEROCK. Il est le petit jeune qui monte, est moins expérimenté pour l »endurance. Mais Lucas est rapide. Très rapide. Dès la première séance qualification online casino il aligne des chronos qui fait monter la moyenne de l »équipe. Malheureusement dès cette première série des problèmes techniques limitent sa performance, et par ricochet celle du team.

Le deuxième jour du Bol d »Or

Le lendemain, la seconde ne permettra pas de progresser. Mais installée en onzième position la YAMAHA d »OLIVIER AERTS pointe son nez à l »entrée du top 10, bien au delà de ses espérances.
Le départ est donné samedi à 15H00, et la météo une nouvelle fois joue les troubles fêtes. Dans ces conditions, LUCAS MAHIAS est intouchable. Il roule plus vite que tous els autres concurrents, parfois à plus de deux secondes que les leaders.
Mais la mécanique fait encore des siennes, et rend l »âme à 23H52.
DENIS BOUAN quand à lui, a dû sortir toute sa combativité pour sauver la YAMAHA R1 du team MACO Racing.
A la 8ème position, un de ses coéquipier chute et se blesse. Ils repartent à deux de la 17ème place pour remonter 11 ème. La série noire continue, le boitier CDI grille. Le team rétrograde à la 16 ème position. Ils reprendront une place pour finir à la 15 ème position.

Arnaud Vincent Bertrand Gold

Arnaud Vincent et Bertrand Gold sur le podium du Bol d'Argent

Une course en demi teinte mais qui une nouvelle fois à mis en avant les pilotes du MC que nous félicitons tous !!!

PARTAGER

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Buzz