SUPERSPORT, L. MAHIAS EN BAGARRE POUR 0,001 S !

Première manche du Mondial Supersport ce week-end en Australie. Lucas MAHIAS après avoir lourdement chuté suite à une crevaison de son pneu arrière passera la ligne d’arrivée en seconde position à 1 millième de Roberto Rolfo.

lucas-mahias-australie-pole-mecanique-moto-club-ales-1WSBK PHILIPP ISLAND…. VIVEMENT LA THAÏLANDE !

Pour le premier round du mondial supersport ce wekend à Philipp Island, les spectateurs se sont régalés, mais pas seulement… Chez Yamaha, et chez les pilotes aussi c’était l’effervescence ! Après avoir quitté sa R6 fétiche de chez MG, Lucas testait ce week-end la nouvelle mouture de sa zézette. Et le résultat est là, le tandem est toujours aussi fort !
Philipp Island, Australie. Il fallait être courageux pour voir la manche en direct ce week-end (3.30 am) , mais le spectacle en valait vraiment la chandelle.
Le vendredi avait pourtant mal commencé pour Lucas. Dans le 3 ème virage ( STONER CORNER) le pneu de la YAMAHA éclate et satellise le N° 144 à 230 km/h… Moto détruite, pilote secoué, bien secoué, mais rien de cassé.
Pas de FP2 pour Lucas, les mécanos remontent la moto dans la nuit pour qu’il puisse faire la qualif du samedi.
Il part 5ème, et se place à 0,5 seconde de la pôle de son ancien co-équipier, JACOBSEN.

lucas-mahias-australie-pole-mecanique-moto-club-ales-2

UNE COURSE DE DINGUE

En supersport, comme en MOTO 2, les courses sont souvent très animées.
Le départ est lancé sans problème, et Lucas qui lève un peu reste à sa 5 ème position dans les premiers enchainements. Devant, Jacobsen, Cluzel, et Caricasulo (le co-équipier de Mahias) restent roues dans roues. Dès la fin du premier tour Lucas est remonté aux avant postes, s’empare de la course lorsque…. Red FLAG (drapeau rouge).
Robin Mulhauser chute et détruit sa Honda sur la piste, il faut intervenir pour nettoyer.

Deuxième départ, pour 10 tours, Lucas part bien et reste dans le sillage des hommes de tête, Cluzel et son co-équipier Caricasulo.
Il y a deux ans, il avait prévu d’attendre la fin pour attaquer, le schéma a été le même. A l’entame du dernier tour les choses s’accélèrent, le premier droit dans lequel il rentrait très vite et où il doublait les autres est fermé, il repique dans le second. Il part à l’assaut de Rolfo qui s’est frayé un chemin. Derrière les esprits s’échauffent, Caricasulo se manque et percute Cluzel, ils vont au tapis, et laissent MAHIAS et ROLFO s’expliquer dans les dernières centaines de mètres….

LE 44 CONTRE LE 144… OU L’INVERSE…

Ceux qui connaissent bien Lucas ont remarqué qu’il ne portait pas son N° fétiche en WSSP. Et pour Cause, le 44 est déjà pris par un ancien, Roberto ROLFO. Et c’est avec l’italien que Lucas a joué la victoire au finih, comme deux pur-sang au sprint dans un hippodrome.
Lucas est derrière, il prépare sa sortie et est sur sa trajectoire, Rolfo sort sur le vibreur et revient au centre de la ligne droite, contre Lucas. Le minot ne se laisse pas faire, ne coupe pas et à son tour serre Rolfo, qui une fois passé la ligne sort dans l’herbe à plus de 200 km/h… Chaud… Mais pas de bobo.
Bien sûr la volonté de Lucas n’était pas de le sortir mais de lutter pour la victoire, qu’il manque pour 0,001 seconde… Pas beaucoup n’est ce pas ? Mais comme il le dit, cette seconde place a un goût de victoire.
La direction de course lui a infligé une pénalité, somme toute symbolique, puisqu’il prend 1 seconde pour le contact avec celui qui lui avait volé son N° !
Ce qui ne change rien à sa position.
Au championnat, c’est une excellente opération même si ce n’est que le début, mais tous ces adversaires directs (Soffuoglu, Cluzel, Smith, Ryde…) n’ont rien marqué… De bonne augure pour la suite…..

INTERVIEW LUCAS MAHIAS AVANT LA 1ÈRE COURSE EN AUSTRALIE.

COURAGE !

Une petite pensée et un bon rétablissement à Jules CLUZEL qui, lors d’un accrochage avec CARICASULO (le coéquipier de Lucas) chutera violemment et se cassera le sacrum.

RÉSULTATS

PMMC

PARTAGER

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Buzz